Le Magazine de la Bastide Saint-Antoine

« C’est peut-être la prochaine créature qui trônera dans votre salon…
Depuis 2015, Bertrand Boutin, sculpteur sur bois, expose hippopotames et rhinocéros à la Bastide Saint-Antoine. Un « message d’élégance », précise-t-il, destiné à réveiller les consciences. Ces espèces menacées, il les façonne pour combattre leur disparition, à sa façon, à coup de fibre de verre, mais aussi, en fonction de leurs dimensions, de résine de coulée. Au Relais et Châteaux, le sculpteur azuréen dévoile aussi ses silhouettes féminines. Des pièces qui traduisent tantôt la « douceur d’une mère », tantôt la « complicité d’une femme ». Reste que chacun y voit ce qu’il veut. »

« They could be the next creations to take pride of place in your living room…
Since 2015, wood carver Bertrand Boutin has been exhibiting his hippopotamuses and rhinoceroses at La Bastide Saint-Antoine. An « elegant message » in his own words, destined to spread awareness. Bertrans moulds these endangered species using fiberglass and, according to the size, casting resin, to fight their extinction in his own unique way. The Riviera-born sculptor also unveils his feminine silhouettes at the Relais & Châteaux Hotel, with pieces expressing the « gentleness of a mother » or a « woman’s complicity ». And, as Bertrand puts it, « everyone is free to see what they wish ».